Climat-Québec | Pluie abondante du 28 avril au 2 mai 2008
Sauter au contenu principal   Afficher le menu pour clavier

Vous êtes ici : Accueil arrowPath  arrowPath Événements exceptionnels arrowPath Pluie abondante du 28 avril au 2 mai 2008

Pluie abondante du 28 avril au 2 mai 2008

Au cours de cet événement, les précipitations abondantes combinées à la crue printanière des eaux ont provoqué des inondations dans plusieurs régions du Québec ainsi que quelques glissements de terrain (La Malbaie, Saint-Romuald (Lévis), Sainte-Anne de Beaupré et Saint-Liguori). Un éboulis rocheux est également survenu à Lévis. Ces inondations et mouvements de sol ont causé de nombreuses fermetures de routes ainsi que l’évacuation de centaines de résidents.

Cette pluie a comme origine une dépression provenant des Grands-Lacs qui se transforma en creux orienté nord-sud et qui stagna sur le bas du fleuve après avoir survolé la vallée du Saint-Laurent. En général, la pluie associée à ce système débuta sur l’ouest du Québec le matin du 28 avril pour cesser le lendemain matin. Sur le centre du Québec et le Bas-du-Fleuve, elle débuta le 28 avril en après-midi pour s’estomper au cours de la soirée du 29 avril. À l’est de Cap-Chat et de Baie-Comeau, les précipitations ont débuté le 30 avril et ont duré jusqu'au 2 mai dans certains cas. Il faut noter que malgré les quantités totales de pluie reçues, ce n’est pas le taux de précipitation qui occasionna des impacts, mais bien la durée de la pluie, contrairement à des événements de pluie survenant l’été (événements « convectifs » et/ou orages) où c’est plutôt le taux de précipitations qui est en jeu.

Station Précipitations du 28 avril au 2 mai 2008 (mm)
Ottawa 22,2
Montréal (PET) 31,0
Frelighsburg 27,0
Sherbrooke 36,5
Trois-Rivières 34,8
Québec 55,4
Beauceville
65,0
Charlevoix
75,9
Baie-Comeau
121,0
Sept-Iles 78,6
Longue-Pointe-de-Mingan
84,6
Havre-St-Pierre 72,0
La Pocatière
74,8
Rivière-du-Loup
77,2
Pointe-au-Père 45,1
Mont-Joli 37,6
Amqui 37,0
Cap-d'Espoir 68,0
Gaspé 74,2
New Carlisle 42,0

Les quantités de précipitations mesurées dans le sud-ouest du Québec n’ont pas dépassé 35 mm alors que les régions de l’Estrie, Mauricie-Bois-Francs, Beauce, Québec, Charlevoix, Bas-du-Fleuve et Gaspésie ont enregistré généralement entre 30 et 75 mm de précipitations. La Côte-Nord a reçu les précipitations les plus importantes avec des quantités variant de 60 à 121 mm. L’aéroport de Baie-Comeau a enregistré 106,5 mm de précipitations au cours de la journée du 29 avril, ce qui représente la plus grande quantité jamais reçue en une journée à cette station.

Voici les cinq plus grandes quantités d’accumulations sur un jour mesurées à la station de l’aéroport de Baie-Comeau depuis 1947 :

Date Précipitations (mm)
29 avril 2008 106,5
19 juillet 1996 89,4
31 août 2005 84,5
23 septembre 1966 73,2
28 septembre 2003 72,0

Conclusion

Dans l’ensemble, les quantités de pluie reçues au Québec entre le 28 avril et le 2 mai ne sont pas exceptionnelles, excepté à Baie-Comeau où un nouveau record de pluie sur un jour fut établit. Mais c’est lorsqu’elles sont mises dans leur contexte saisonnier qu’elles le deviennent. En effet, la fonte de l’important couvert nival cette année (couvert record à certains endroits) contribua à hausser le niveau des rivières et à saturer les sols de façon à diminuer dramatiquement la capacité d’absorption d’une telle pluie. C’est dans ce contexte printanier particulier que l’événement de pluie du 28 avril au 2 mai 2008 a pu causer de nombreuses inondations et glissements de terrain.