Climat-Québec | Orages et vents violents du 10 juin 2008
Sauter au contenu principal   Afficher le menu pour clavier

Vous êtes ici : Accueil arrowPath  arrowPath Événements exceptionnels arrowPath Orages et vents violents du 10 juin 2008

Orages et vents violents du 10 juin 2008

Une masse d’air chaud et humide a recouvert le sud et quelques stations du centre du Québec jusqu’en fin de journée mardi le 10 juin 2008. Le passage d’un front froid sur ces régions a mis fin à l’épisode de chaleur accablante. Toutefois, des orages violents se sont développés près ou à l’avant de ce front en après-midi et en soirée sur les secteurs mentionnés ci-haut.

Ces orages ont causé des vents de forts à violents et de la grêle sur plusieurs secteurs du sud et du centre du Québec.

Rafales maximales quotidiennes enregistrées le 10 juin 2008 :

Station Rafale maximale (km/h) Heure de la rafale (HAE)
L'Acadie 80 14h19
Montréal A (P.-E.-T.) 70 14h22
Saint-Hubert A 111 14h24*
Frelighsburg 89 14h34
Varennes 87 14h36
Lennoxville 87 15h35
Sherbrooke A 96 15h42
Beauport 100 17h22

* Période de 10-15 minutes avec des rafales supérieures à 90 km/h.

   
Records de rafales maximales quotidiennes enregistrées au cours des mois de juin, juillet et août

Station Rafale maximale (km/h) Date
L'Acadie 80 10 juin 2008
Montréal A (P.-E.-T.) 126 2 juillet 1975
Saint-Hubert A 113 13 juillet 1972
Frelighsburg 89 10 juin 2008
Varennes 107 1er août 2006
Lennoxville 106 5 juillet 1999
Sherbrooke A 96 10 juin 2008
Beauport 100 10 juin 2008

On remarque que plusieurs stations ont établi un nouveau record de rafales maximales au cours de l’événement du 10 juin 2008.

La rafale maximale quotidienne la plus élevée enregistrée le 10 juin 2008 a été observée à l’aéroport de St-Hubert. Si l’on considère seulement les mois d’été (juin, juillet et août) la période de récurrence d’une telle rafale est à près de 20 ans.

Les impacts les plus importants :

  • Sur la région de Montréal métropolitain:
    • Sept camions-remorques se sont renversés sur le pont Champlain dû à de fortes bourrasques de vent, nécessitant la fermeture du pont.
    • Plusieurs avions ont été cloués au sol à l’aéroport Montréal/ (P.-E.-T.).
    • De fortes bourrasques de vent ont déraciné des arbres dont un s’est s’affaissé sur une maison à Châteauguay.
    • Le toit d’un édifice a pris feu après avoir été frappé par la foudre.
    • La grêle combinée aux forts vents a fracassé des vitres et écorché des toitures.
  • Sur la région de la Montérégie :
    • Deux événements de grêle à Mont-Saint-Hilaire, dont un avec des grêlons de la taille d’une balle de golf, soit de 5 à 6 cm de diamètre.
    • Vents violents à Mont-Saint-Hilaire ayant cassé les vitres d’un logement et de voitures.
    • Arbres cassés, toiture endommagée et cabanon déplacé par le vent à Beloeil.
    • Grêle de la taille d’une balle de baseball à Beloeil.
  • Sur la région de l’Estrie :
    • Des arbres ont été déracinés par la force des vents dans l’est de Sherbrooke où un arbre s’est écrasé sur une résidence et sur une route.
  • Sur la région de la Mauricie:
    • Vingt-cinq poteaux électriques ont été arrachés par la force des vents.
  • Sur la région de Québec :
    • Des toits se sont envolés dû à de forts vents.

Près de 256 000 abonnés ont été privés d’électricité sur l’ensemble du territoire en fin de journée, plus particulièrement en Montérégie et dans la ville de Québec.