Climat-Québec | 7 au 10 janvier 2008: redoux et vents violents
Sauter au contenu principal   Afficher le menu pour clavier

Vous êtes ici : Accueil arrowPath  arrowPath Événements exceptionnels arrowPath 7 au 10 janvier 2008: redoux et vents violents

7 au 10 janvier 2008: redoux et vents violents

Le temps chaud en provenance des États-Unis est venu adoucir les rigueurs de l’hiver dans plusieurs régions de la province. Un front chaud a lentement progressé sur l’extrême sud du Québec pour se diriger ensuite vers le centre de la province. Des zones de pluie parfois forte longeaient le front et ont donné des quantités de pluie importantes sur certaines régions.

Les températures anormalement élevées ainsi que les précipitations abondantes ont provoqué de nombreuses inondations dans les régions de la Montérégie, des Bois-Francs et de la Beauce, entre autres.  

Même s’il est fréquent d’assister à un redoux en janvier, celui du 7 au 9 janvier dernier est plutôt rare, et ce, pour deux raisons. D’abord, il est peu commun que la température demeure au-dessus de 0 °C, de façon continue, pendant trois jours consécutifs (une occurrence aux 15-20 ans environ). Ensuite, les degré-jours cumulés au-dessus de zéro pour de tels épisodes n'ont que très rarement été aussi élevés.


Épisodes d'au moins trois jours consécutifs ayant une température supérieure à zéro en janvier

Montréal(Dorval) (1941-2008) Cumul des degrés-jours supérieurs à zéro
7 - 9 janvier 2008 18,0
3 - 8 janvier 2007 28,2
18 - 20 janvier 1986 7,5
9 - 11 janvier 1975 10,6
5 - 7 janvier 1946 14,5
Québec (1895-2008) Cumul des degrés-jours supérieurs à zéro
7 - 9 janvier 2008 8,1
26 - 29 janvier 1979 8,3
Sherbrooke (1964-2008) Cumul des degrés-jours supérieurs à zéro
7 - 9 janvier 2008 17,6
26 - 28 janvier 1979 3,9

Le cumul des degrés-jours supérieurs à zéro le plus élevé au cours de ce redoux a été de 33,1 à Frelighsburg, en Estrie, alors que la période où la température minimale est demeurée au-dessus de zéro s’est étendue sur quatre jours, soit du 6 au 9 janvier 2008.

Par la suite, des vents violents sont survenus dans l’ensemble de la vallée du Saint-Laurent, de la frontière ontarienne jusqu’en Gaspésie, alors qu’un front froid balayait ces régions. Des rafales à plus de 90 km/h ont touché les secteurs du sud-ouest lors de l’après-midi du 9 janvier. Ces vents ont touché les régions plus à l’est en soirée et au cours de la nuit suivante. 

Station Vitesse du vent mesurée la plus élevée au cours du 9 et 10 janvier 2008 (km/h)
Beauport 85
Cap-Chat 98
Cap-Madeleine 94
Ile d'Orléans 96
La Pocatière 91
Lac Saint-Pierre 110
L'Assomption 87
Montmagny 90
Montréal/Dorval 94
Montréal/St-Hubert 104
Montréal-Est 88
Nicolet 89
Pointe-au-Père 87
Pointe-des-Monts 87
Québec 87
Saint-Anicet 91
Sainte-Anne-de-Bellevue 85
Saint-Hyacinthe 91
Varennes 99

Ces vents ont endommagé le réseau de distribution d'électricité, créant de nombreuses pannes d’électricité un peu partout au Québec. Des dommages mineurs aux bâtiments et aux voitures ainsi que des arbres cassés ont aussi été signalés.